Publié le 15-12-2018

En vidéo: Le clip d’inspiration africaine de Myriem fares aurait pu éviter le Black face

Même si cela partait d’un bon sentiment, le dernier clip de la chanteuse libanaise Myriam Fares était rempli de ratages, dont principalement le dernier tableau avec pas seulement un « blackface » ( visage noir) mais un « black face and body » (visage et corps noirs), avec toute la connotation raciste que ça comporte.



En vidéo: Le clip d’inspiration africaine de Myriem fares aurait pu éviter le Black face

Faire un clip d’inspiration africaine est très louable, mais quand tout un continent s’offre à nous avec ce qu’il recèle comme paysages, savanes et autres végétations luxuriantes, Myriam Fares a préféré tourner le sien intégralement dans un studio.

Son clip est pourtant très esthétique avec des tenues qui rappellent les références ethniques africaines mais avec très peu d’Africains, pour le coup. Sa prestation chorégraphique était aussi irréprochable mais s’approchait plus des danses des pays du golf et ne rappelait que très peu les danses africaines.

Mais ce qui a été le plus choquant dans cette vidéo, c’est le tableau final, pour lequel la chanteuse a choisi de se badigeonner intégralement de maquillage marron pour assombrir son teint et jouer le rôle d’une femme africaine malgré tout ce que cela comporte de symbole raciste manifeste au monde entier.
 


Source: Ines Ayed

blog comments powered by Disqus