Publié le 06-03-2018

Un Tunisien vend sa startup à Vente Privée

Vente-privée vient d’annoncer l’acquisition de la start-up Daco, qui permet aux marques de mode d’avoir un aperçu sur le comportement de leurs concurrents.



Un Tunisien vend sa startup à Vente Privée

La société avait été sélectionnée par l’e-commerçant français pour prendre part à la deuxième promotion de son programme d’accélération à Station F. Les modalités financières de l’opération n’ont pas été dévoilées.

Fondée en 2016 par Anis Gandoura, Paul Mouginot et Claire Bretton, Daco a mis au point une solution d’analyse concurrentielle B2B. Celle-ci vise à permettre aux marques et aux distributeurs d’avoir une vision globale de leur environnement concurrentiel. Pour cela, la start-up a développé des technologies de reconnaissance d’images, nourries à l’intelligence artificielle et au deep learning, qui permettent de classer automatiquement des dizaines de millions de produits dans des centaines de catégories détaillées.

Grâce à la comparaison des produits des marques, les marques et les distributeurs ont ainsi une meilleure vision sur leur environnement concurrentiel, ce qui leur permet de mieux définir leur stratégie marketing et commerciale. En plus d’automatiser le processus d’analyse de la concurrence, la technologie de Daco permet à ses clients d’anticiper d’éventuelles tendances à venir chez certains rivaux.

«Au sein de Vente-privée, nous avons hâte de continuer à faire ce qui nous passionne : résoudre des problèmes complexes, en étroite collaboration avec les métiers», expliquent le Tunisien Anis Gandoura, Paul Mouginot et Claire Bretton, les fondateurs de Daco. De son côté, Jacques-Antoine Granjon, fondateur et PDG de Vente-privée se dit «très fier de voir que cette pépite ait tiré le meilleur parti de sa période d’accélération».