Publié le 19-07-2018

La photographe Sophia Baraket n’est plus

La photographe, artiste, photoreporter Sophia Baraket n’est plus…



La photographe Sophia Baraket n’est plus

Elle avait sillonné l’Afrique, elle avait exposé à Paris, à Beyrouth et à Tunis… Sophia Baraket la pétillante, l’artiste, l’amoureuse de la Tunisie est partie…

Née à Tunis, elle est issue d’une famille où la culture de l’image et la mémoire sont très présentes. Sa mère Achraf Azzouz, éditrice de livres d’art et un père qui « aimait les belles choses, un passionné d’art, assez esthète ».

Sophia Baraket a très tôt été initiée aux meilleures sources. Après l’Ecole d’art et de design de Tunis, elle intègre la SPEOS, une école internationale de photographie basée à Paris, avant de suivre un stage de six mois chez Magnum. Une expérience « assez marquante ». Et pour cause. Elle arrive « pile-poil » pendant le meeting annuel des photographes organisé chaque année alternativement dans les agences de Tokyo, Londres et Paris. Elle en rit encore. « Du coup, j’ai eu la chance de les rencontrer tous : Cartier Bresson, Martine Franck… Et Abbas ! » Le « très grand » photoreporter iranien basé à Paris est un peu son mentor. « Il m’a pas mal encadrée, conseillée. Comme tous les autres d’ailleurs. »

Aujourd’hui nous quitte… Paix à son âme…


sophia-190718-2.jpg sophia-190718-3.jpg