Publié le 03-08-2012

Tunisie : Augmentation de la demande sur la viande d’âne au marché central

La flambée des prix de la viande rouge ne cesse de créer la polémique. Plus de 2000 infractions ont été enregistrées lors de la première semaine de ramadan. Ce qui laisse le tunisien devant l’incapacité d’acheter la viande bovine à un prix raisonnable.



Tunisie : Augmentation de la demande sur la viande d’âne au marché central

Le porte monnaie tunisien ne supporte plus les dépenses. Le kilo de poulet pouvant dans certains points de vente dépasser les 5.5 dinars, des citoyens se sont vu devant l’obligation d’acheter la viande d’âne.

Une queue se tient devant un boucher au marché central. Une queue de personnes désespérées n’ayant plus le choix de voir un morceau de viande dans leurs assiettes. Depuis quelques jours la demande a même augmentée…

Rappelons, qu’entre temps, les mesures prises par le ministère du Commerce pour faire face à la flambée des prix des produits alimentaires et notamment les prix de la viande, ont connu un échec et  ont suscité la colère des bouchers.


B. Y.
viande-030812-1.jpg