Publié le 06-03-2018

Dépassements aux mosquées : Un Imam qualifie les non barbus d’homosexuels

Les discours prononcés lors de la prière du vendredi s’articulent, généralement, autour d’un nombre de conseils pour guider les fidèles soit dans leur vie spirituelle ou leur quotidien. Or, depuis plus d’une année toutes sortes de dépassements ont été enregistrés dans nos mosquées : des discours haineux aux révocations des imams, affrontements et violence… 



Dépassements aux mosquées : Un Imam qualifie les non barbus d’homosexuels

Plaquant contre le mur les principes de la sacralité des lieux de culte et des lois islamiques dénonçant toute forme de violence, plusieurs imams ont accéder aux tribunes de prêche pour servir les fins politiques des partis auxquels ils ont fait allégeance ou se proclamer défenseurs de la religion semant ainsi la zizanie et provoquant des schismes.

Sans se soucier des répercussions que peuvent avoir certains discours sur les fidèles, plusieurs imams se sont lancés dans des discours incitant à la haine, à la violence, au meurtre même ! Il suffit de revenir sur la réaction des fidèles de la mosquée La Zeitouna qui ont eu la chance d’assister au discours du Cheikh Houcine Laâbidi ayant appelé au meurtre des artistes d’El Abdellia, pour avoir une idée des conséquences d’un acte aussi irresponsable.

Quoique les propos de Houcine Lâabidi aient engendré une vive polémique, les imams ne semblent pas avoir retenu la leçon. Certains imams-orateurs, nommés sans autorisation du ministère des Affaires Religieuses, ont opté pour un discours religieux creux voire même injurieux ! En effet, un des incidents dont les conséquences ont failli être fâcheuses, a éclaté lorsque un imam s’est permis de qualifier les hommes non-barbus d’homosexuels !

Monsieur l’imam aurait il été abandonné par sa muse pour manquer autant d’inspiration ? Depuis quand la barbe est signe de « virilité » ? Les hommes doivent-ils se conformer à un look bien précis pour ne pas être traité d’homosexuels ? A quand l’application des mesures annoncées par le ministre des Affaires Religieuses pour la lutte contre ces dépassements ?!


N. J.
homo-02082012-1.jpg