Publié le 20-07-2012

La Biographie de Chédli Ayari : éventuel gouverneur de la BCT !

Le président de l'Assemblée constituante, Mustapha Ben Jaafar a annoncé jeudi le report, pour la semaine prochaine, de l'examen de l'arrêté républicain de nomination de Chedly Ayari, gouverneur de la Banque Centrale comme remplacement à MK Nabli limogé mercredi 18 juillet.



La Biographie de Chédli Ayari : éventuel gouverneur de la BCT !

Le président de l'Assemblée a proposé, après concertation avec les présidents des groupes parlementaires, la tenue, lundi 23 juillet, prochain d'une séance plénière consacrée à cette question au cas où un nouveau arrêté républicain est remis à l'Anc tenant compte des observations des constituants.

Bio :

Chédli Ayari, est né le 21 août 1933 à Tunis.

- Il étudie l'économie à Paris, plus précisément à la Sorbonne où il devient titulaire d'un doctorat en sciences économiques, avant d'y étudier le droit privé.

- Chedly Ayari est embauché, après ses années d'études universitaires, comme professeur d'économie et de droit à l'Université de Tunis. À la fin de sa carrière universitaire, il est professeur émérite, doyen de la faculté de droit et des sciences économiques et de gestion de Tunis et professeur associé à l'Université d'Aix-Marseille et de l'Université de Nice Sophia Antipolis.

- Durant sa carrière, il obtient le titre de docteur honoris causa de l'Université d'Aix-Marseille et celui de président honoraire de l'Association internationale des sociologues de langue française.

- Ayari s'intéresse en tant que chercheur aux relations financières et monétaires internationales, à la politique macroéconomique ainsi qu'au développement humain1. Il s'engage dans plusieurs unités internationales de recherches, telles que l'Economic Research Forum du Caire ; il est par ailleurs vice-président du Conseil national consultatif pour la recherche scientifique et de la technologie (Tunisie)3.

- Il est l'auteur de nombreux ouvrages et articles traitant de questions économiques, financières, monétaires, sociales et politiques, ainsi que de points de vue théoriques ; ils sont publiés en arabe, français, anglais et allemand en Tunisie, en Europe, en Afrique subsaharienne et dans le monde arabe3. Dans les années 1960, plusieurs de ses articles paraissent dans la revue du Centre d'études et de recherches économiques et sociales

Carrière politique et diplomatique :

Les compétences de Chedly Ayari encouragent le président de la République tunisienne, Habib Bourguiba, à l'intégrer au gouvernement où il assume plusieurs responsabilités:

- Ministre du Plan (1969-1970, 1974-1975).

- Ministre de la Jeunesse et des Sports (1970).

- Ministre de l'Éducation nationale (1970-1971).

- Ministre de l'Économie (1972-1974).

- Le 22 janvier 2010, il est désigné par décret comme membre de la Chambre des conseillers.

- Il occupe également des responsabilités diplomatiques, telles que conseiller économique de la délégation tunisienne auprès des Nations unies (ONU) à New York et ambassadeur auprès de la Commission européenne et des royaumes de Belgique et du Luxembourg. Ayari préside la commission pour le développement industriel auprès de l'ONU et la Banque arabe pour le développement économique en Afrique. Il est aussi directeur exécutif du groupe de la Banque mondiale et membre du bureau consultatif de la Banque africaine de développement.

Publications :

- Ten Years of Afro-Arab Cooperation, 1975-1984 (avec Anthony Sylvester, Sadok Ben Mami et Samir Gharbi), éd. Arab Bank for Economic Development in Africa, Khartoum, 1985 (ISBN 2-85258-361-5)

- La Guerre du Golfe et l'avenir des Arabes : débat et réflexions, éd. Cérès Productions, Tunis, 1991 (ISBN 9973-700-53-8)

- Enjeux méditerranéens : pour une coopération euro-arabe, éd. Alif, Tunis, 1992 (ISBN 9973-716-76-0)

- Mélanges en l'honneur de Habib Ayadi, éd. Centre de publication universitaire, Tunis, 2000 (ISBN 9973-948-30-0)

- Le système de développement tunisien : vue rétrospective. Les années 1962-1986, éd. Centre de publication universitaire, Tunis, 2003 (ISBN 9973-3-7132-1).


Source: M.I.A.
biot-200712-1..jpg