Publié le 16-04-2018

La Mission d’observation électorale de l’Union européenne en Tunisie déploie aujourd’hui un premier groupe de 28 observateurs

La Mission d’observation électorale de l’Union européenne (MOE UE) en Tunisie a déployé ce matin un premier groupe de 28 observateurs de longue durée dans les 24 gouvernorats du pays.



La Mission d’observation électorale de l’Union européenne en Tunisie déploie aujourd’hui un premier groupe de 28 observateurs

Les observateurs de longue durée font le suivi de la campagne et dela phase pré-électorale. Ils observent également le déroulement du scrutin ainsi que la compilation des résultats au niveau local.

À l’invitation de l'Instance Supérieure Indépendante pour les Élections (ISIE) et du Gouvernement tunisien, l'Union européenne a déployé une mission d’observation électorale en Tunisie afin d'observer les élections municipales prévues le 6 mai 2018. Depuis 2011, c’est la troisième fois que l’UE envoie une mission d’observation électorale en Tunisie, ce qui témoigne du soutien continu de l’UE à la transition démocratique tunisienne.

La Mission - dirigée par le Chef Observateur Fabio Massimo CASTALDO, membre du Parlement européen - est composée d’une équipe cadre de huit experts en matière électorale arrivée à Tunis le 6 avril, de 28 observateurs de longue durée déployés aujourd’hui et de 28 observateurs de courte durée qui les rejoindront début mai dans les régions.

Pour l'observation du jour du vote, la MOE UE sera renforcée par une délégation du Parlement européen et par des diplomates européens - de la Délégation de l’UE et des États membres - en poste à Tunis.

Le jour des élections, la MOE UE comprendra au total une centaine d’observateurs venus des États membres de l’Union européenne, de Suisse, de Norvège et du Canada.

Tous les observateurs sont tenus de rester impartiaux et de respecter le Code de conduite des observateurs de l’Union européenne et le Code de conduite des observateurs nationaux et étrangers pour les élections et le referendum, élaboré par l’ISIE. Ils sont également tenus de respecter les lois tunisiennes.

La MOE UE a pour mandat d'effectuer une évaluation approfondie, impartiale et à long terme du processus électoral au regard des normes internationales pour des élections démocratiques. Les observateurs évalueront si le processus électoral est conduit conformément au cadre juridique tunisien et dans quelle mesure la législation nationale permet le respect des obligations régionales et internationales de la Tunisie.

Deux jours après le scrutin, la MOE UE présentera publiquement dans une conférence de presse ses premières observations et conclusions sur le processus. Le rapport final de la MOE UE sera présenté aux autorités et au public quelques semaines après la proclamation des résultats définitifs. Ce rapport comprendra une évaluation plus approfondie du processus électoral, ainsi que des recommandations pour les scrutins à venir.      



blog comments powered by Disqus