Publié le 25-07-2009

Carthage 2009 : Elissa reine par la présence plus que la voix

Hier, vendredi 24 juillet 2009, le festival de Carthage a connu l’une des soirées les plus réussies de sa 45ème session, celle de la libanaise Elissa qui a déchaîné le public tunisien du début jusqu'à la fin.



Carthage 2009 : Elissa reine par la présence plus que la voix

Hier, vendredi 24 juillet 2009, le festival de Carthage a connu l’une des soirées les plus réussies de sa 45ème session, celle de la libanaise Elissa qui a déchaîné le public tunisien du début jusqu'à la fin.

Attendue depuis des heures par ces derniers qui n’ont pas arrêté de l’acclamer avant, pendant et après sa montée sur scène, Elissa a chanté près de deux heures ses nombreux succès que le public connaît par cœur. Elle a choisi d’en interpréter un grand nombre en medley tout en mettant d’autres en valeur en les interprétant en entier. Outre ses propres chansons, elle a interprété des classiques tels que « Nassam Alayna Al hawa » de Fairouz ou « Helwa ya baladi » de Dalida.

Sa présence charismatique et son interaction avec le public a réussi à faire oublier à ce dernier ses faiblesses vocales qui surgissaient à plusieurs moments de la soirée. Le public semble venir tout en étant prédisposé à voir et à écouter Elissa mais surtout à s’écouter chanter avec elle ses chansons dont la réussite lui a valu 2 Music Awards. La chanteuse, de son côté s’est sentie aimée et entourée et a été plus qu’à l’aise sur scène. Assez à l’aise pour se permettre de chanter en background, c’est à dire avec une musique enregistrée, une grande partie de la soirée et même en ayant recours, à deux reprises paraît-il, au play-back.

Ainsi, Elissa a régné le temps d’une soirée sur la scène de Carthage grâce aux échos de sa réussite et de ses chansons qui l’ont précédé en Tunisie pour habiter les cœurs d’un public inlassablement fan. 
 
 
Narjes
 

h-elissa-250709-1.jpg h-elissa-250709-2.jpg h-elissa-250709-3.jpg photo3.jpg photo4.jpg photo9.jpg photo10.jpg photo12.jpg