Publié le 18-07-2009

Riadh Fehri enivre le public de Hammamet

Pour sa soirée du 17 juillet 2009, le Festival International de Hammamet a invité son public à un spectacle musical à la fois local et exotique, il s’agit du « Tapis rouge » de Riadh Fehri.



Riadh Fehri enivre le public de Hammamet

Pour sa soirée du 17 juillet 2009, le Festival International de Hammamet a invité son public à un spectacle musical à la fois local et exotique, il s’agit du « Tapis rouge » de Riadh Fehri.

Ce brillant compositeur et musicien s’est entouré d’une troupe de diverses nationalités. Un choix qui est à l’image de sa musique aux rythmes variés grâce aux sons d’instruments venant du répertoire musical arabe tel le luth, son compagnon fidèle, que des instruments classiques, le violon, jusqu'aux plus insolites des trouvailles, un instrument arménien fabriqué par l’un de ces musiciens et joué par ce dernier pour la première fois hier.

D’un morceau à l’autre, c’est un voyage au vrai sens du terme que Riadh Fehri offre à ses spectateurs. La lumière et le décor aidant, il les transporte avec l’aide de ses musiciens tantôt au pays du country, tantôt au fin fond de notre orient aux saveurs sonores incomparables. Il ne se refuse rien et n’épargne à ses invités aucune aventure musicale. Ces derniers le lui ont bien rendu et ont plané avec lui sur les rythmes d’une musique colorée aux quatre éléments de la nature et aux quatre coins de la Terre.

L’atterrissage comme le décollage ont été assurés par l’acteur tunisien Hichem Rostom qui a slamé des mots pleins de sagesse sous les notes du Oud de Riadh Fehri. Ce dernier a su meubler la soirée et offrir une mise en scène qui donne à sa musique les couleurs qu’elle mérite.

Rappelons que « Tapis rouge », le spectacle de Riadh Fehri sera invité à la clôture du Festival International de Carthage.
 
Narjes

h-fehri-180709-1.jpg h-fehri-180709-2.jpg h-fehri-180709-3.jpg h-fehri-180709-4.jpg h-fehri-180709-5.jpg h-fehri-180709-6.jpg