Publié le 16-07-2009

Amina fait un complet plus ou moins satisfait !

Elle fait le complet à chaque fois à Carthage, et hier n’était pas l’exception. En effet, le mercredi 15 juillet 2009, Amina Fakhet a drainé un très grand public comme l’a prévu la direction du festival International de Carthage. La soirée a démarré  vers 22h.30 quand Amina est montée sur scène avec une robe bleue et un large sourire sur les lèvres.



Amina fait un complet plus ou moins satisfait !

Elle affiche complet à chaque fois à Carthage, et hier n’était pas l’exception. En effet, le mercredi 15 juillet 2009, Amina Fakhet a drainé un très grand public comme l’a prévu la direction du festival International de Carthage. La soirée a démarré  vers 22h.30 quand Amina est montée sur scène avec une robe bleue et un large sourire sur les lèvres.

 

La chanteuse la plus réputée de la Tunisie a présenté ses nouvelles chansons avec beaucoup d’enthousiasme et de perfection mais le public attendait uniquement ses interprétations habituelles des chansons qui ne sont pas les siennes comme « Ajibin Assaba », « Soultan Hobak » ou encore « Ala allah ». Fidèle à ces habitudes théâtrales, Amina a dansé débout, à genoux, accroupie … dans toutes les positions excitantes et provocantes que son public connaît. Mais cette fois, elle a innové en chantant carrément endormie par terre. Le public n’attendant que ça, n’a pas arrêté de réclamer plus de folie et d’amour qui font toujours partie du son show.

 

Mais, l’enchantement n’a pas duré longtemps. En effet, le public a commencé à quitter après une heure et demie du début du spectacle. Les raisons ? Elles sont diverses. Y en a ceux qui n’ont rien trouvé de nouveau par rapport aux dernières années et ceux qui sont obligés de quitter pour trouver un moyen de transport disponible. Ces derniers regrettent bien sur que la soirée a commencé un peu tard. D’autres critiquent Amina pour le peu de chant qu’elle a présenté en laissant des grands passages de musique. Mais tout le monde était d’accord que la qualité du son était mauvaise voire catastrophique.

 

Le comble était avec les commentaires agressifs du public quand la chanteuse tunisienne a parlé en Français. « Et pourquoi faire ? » Disaient les uns et les autres. « Pourquoi elle ne parle pas en tunisien ?» Ils pensaient qu’elle parle en langue française pour se montrer "classe" et ouverte…     

 

Du coup, Amina s’est retrouvée petit à petit seule à l’amphithéâtre.  Elle a achevé le concert par une nouvelle chanson que personne n’a salué, en fin de compte. Puis elle a quitté la scène sans être largement applaudie.  

 

Finalement, l’impression générale du public était claire. Il pense qu’Amina Fakhet ne peut plus le satisfaire avec les mêmes chansons et les mêmes gestes théâtralisés. Il parait donc que la pauvre est devant une grande réalité qui l’oblige à se renouveler pour rester l’idole tunisienne. Dans le cas contraire, elle risque de ne plus faire le complet à Carthage.

 

Henda  


h-aminaconcert-160709-1.jpg h-aminaconcert-160709-3.jpg h-aminaconcert-160709-4.jpg h-aminaconcert-160709-5.jpg h-aminaconcert-160709-6.jpg