Publié le 21-03-2012

BCT : le taux d’inflation a atteint 5,4% contre 3,2% l’an passé

Le Conseil a passé en revue l’évolution de la conjoncture économique et financière nationale et a pris acte de la poursuite de l’amélioration d’un certain nombre d’indicateurs de l’activité économique par comparaison aux années 2010 et 2011.



BCT : le taux d’inflation a atteint 5,4% contre 3,2% l’an passé

En particulier, le secteur des industries manufacturières qui a enregistré une progression tant au niveau de la production que des exportations, le tourisme qui affiche un accroissement au niveau des entrées et des recettes en devises ainsi que les importations de biens d’équipement et des matières premières et demi-produits qui se sont inscrites en hausse.

En revanche, l’accroissement à un rythme accéléré des importations jusqu’au terme du mois de février de l’année en cours, a entraîné un élargissement du déficit de la balance des paiements courants qui a atteint 1,5% du PIB. En conséquence, le niveau des avoirs nets en devises a continué à baisser, revenant à 10.246 MDT ou l’équivalent de 106 jours d’importation contre 113 jours à fin décembre de l’année précédente.

Sur le plan monétaire, l’intervention de la Banque Centrale de Tunisie sur le marché monétaire a baissé durant la première moitié du mois de mars courant portant sur une injection moyenne de liquidité sur le marché de 3.729 MDT contre 3.917 MDT en février. Le taux d’intérêt moyen s’est élevé au cours de cette période à 3,51% contre 3,42% pour le mois de février.

En ce qui concerne l’évolution des prix, le taux d’inflation a atteint 5,4%, durant les deux premiers mois de l’année en cours, contre 3,2% pour la même période de l’an passé, sous l’effet surtout de la persistance des pressions sur les prix de certains produits alimentaires frais ; Le taux d’inflation hors produits alimentaires s’étant maintenu au niveau de 4,1% pour le deuxième mois consécutif. 

A la lumière de ces évolutions, le Conseil d’Administration a décidé de maintenir inchangé le taux d’intérêt directeur de la Banque Centrale de Tunisie et a recommandé de suivre de près l’évolution de l’inflation et d’œuvrer à en maitriser les facteurs sous- jacents. Il a recommandé également de soutenir le secteur bancaire en vue de poursuivre le financement de l’activité économique.


bct-290611-1.jpg