Publié le 23-02-2012

En photos : Dignité, mot d’ordre de la manifestation des universitaires

En réponse à l’appel de la fédération de l’enseignement supérieur, une manifestation organisée par plusieurs universitaires a eu lieu, hier, devant le local du ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique. 



En photos : Dignité, mot d’ordre de la manifestation des universitaires

Ce mouvement de protestation est une action engagée pour contester la politique du ministère de l’enseignement supérieur qui tend vers la procrastination concernant l'application des termes d'une une convention signée entre l'ex ministre de l'enseignement supérieur et le syndicat laquelle est relative à la comptabilité des heures supplémentaires endurées par les enseignants dans le cadre du régime LMD.

Mis à part ces revendications, les manifestants ont hissé des messages réclamant la consécration de la dignité de l’enseignant. En effet, les universitaires ont exprimé leur déception suite aux déclarations de Moncef Ben Salem, jugées diffamatoires dans la mesure où elles portent atteinte aux enseignants.

Les manifestants sont, également, revenus sur les évènements qui secouent la faculté des Lettres, Arts et Humanité de la Manouba pour dénoncer les infractions commises par les envahisseurs salafistes et les étudiantes niqabées. D’ailleurs, une grève de deux heures a été observée par les professeurs de la Manouba en guise de protestation contre l’indifférence des autorités en charge face à ces transgressions.

Par ailleurs, un appel à une mobilisation régionale et nationale pour la défense des libertés académiques et de l’indépendance scientifique et pédagogique de l’université a été lancé en coordination avec l’union générale du travail et les composantes de la société civile

En ce qui concerne la réforme du système éducatif, les manifestants ont signalé le désir d’intégrer l’ensemble du corps éducatif et les enseignants pour la participation dans les commissions de la réforme du régime LMD.

En jointure : liste détaillée des revendications formulées par les enseignants, la fédération de l’enseignement supérieur et l’union régionale du travail.  


J.Nadiya
doc-23022012-1.jpg doc-23022012-2.jpg doc-23022012-3.jpg doc-23022012-4.jpg doc-23022012-5.jpg doc-23022012-6.jpg doc-23022012-7.jpg