Publié le 25-11-2011

Violences à l’encontre des femmes. Ça n'arrive pas qu'aux autres…

Chaque année depuis 1999, les Nations Unies ont choisi de fêter, le 25 novembre, la Journée Internationale des violences faites aux femmes pour appeler à faire reculer les violences contre ELLES ...  Aujourd’hui, que la Tunisie entame une nouvelle ère de son histoire, on aurait sans aucun doute souhaité entendre le gouvernement rappeler ses engagements sur le terrain pour lutter contre les violences.



Violences à l’encontre des femmes. Ça n'arrive pas qu'aux autres…

On aurait souhaité, tous et TOUTES , la mise en place d'un plan qui soutient les moyens préventives pour éduquer, pour prévenir, pour juger et pour soutenir toute initiative qui aidera à l'émancipation de toute forme d'oppression et d’harcèlement moral ou physique, dans la sphère privée et publique.

Après la révolution, on a tous rêvé de transformer en profondeur la société. Aujourd’hui, on souhaiterait vivement, lever le voile sur le non-dit pour briser le silence et entendre la parole des femmes bafouées … derrière les portes fermées et les murs de l’indifférence.


battue-251111-1.jpg