Publié le 27-12-2016

La contribution de l’investissement étranger dans le PIB passera à 4,6% durant la période 2016-2020

La contribution de l’investissement étranger dans le PIB devrait passer de 2,3%, durant la période 2011-2016, à 4,6% pour la période 2016-2020, c’est ce qui ressort du rapport sur l’investissement présenté au ministre de Développement, de l’investissement et de la coopération internationale, Mohamed Fadhel Abdelkefi, lors de sa visite, mardi, au siège de la FIPA (Agence de Promotion de l’Investissement Etranger).



La contribution de l’investissement étranger dans le PIB passera à 4,6% durant la période 2016-2020

La réalisation de cet objectif nécessite, selon ce même rapport, l’amélioration du climat d’affaires et d’investissement, à travers la poursuite des réformes nécessaires, ainsi que le renforcement de la stabilité politique, économique et sécuritaire, ce qui permettra d’attirer plus d’investissements étrangers.

Le document a fait état, dans ce cadre, de la présence de 3 353 entreprises étrangères sur le territoire tunisien, lesquelles offrent environ 355 mille emplois.

Il est à rappeler que le flux des investissements étrangers a régressé de 6,9%, entre 2015 et 2016 (11 premiers mois), s’établissant à 1 923,0 millions de dinars (MD).

Ce flux se répartit à raison de 1 863,4 MD, en investissements directs étrangers (IDE), en progression de 9,3% et de 59,6 MD en investissements en portefeuille, lesquels ont enregistré une chute vertigineuse de 83,5%.


blog comments powered by Disqus