Publié le 26-04-2016

Des appels à la violence et au meurtre à l’encontre des homosexuels sur facebook

La vague de violence semble s’étendre comme une tâche sur la toile et maintenant, des internautes s’organisent en groupe pour violenter, voire ‘tuer’ les homosexuels.



Des appels à la violence et au meurtre à l’encontre des homosexuels sur facebook

Depuis les émissions télé où, il faut l’admettre, le traitement médiatique du thème de l’homosexualité s’est fait plus dans le cadre du buzz que dans celui de la discussion constructive, une vague de violence se répand comme une tâche d’huile dans la société et sur les réseaux sociaux.

Après les pancartes de commerçants qui voudraient interdire l’entrée de leurs magasins aux homosexuels, des jeunes se regroupent aujourd’hui dans des événements facebook, promettant à tous ceux qui ont une orientation sexuelle différente de la leur les pires châtiments.

Hier et en intervenant sur les ondes de Jawhara fm, le membre de la HAICA, Hichem Snoussi a remis en question les émissions qui agissent pour le buzz mettant à nu la vie privée des personnes LGBT.
Il a également rappelé qu’un homosexuel est un citoyen tunisien, détenteur de carte d’identité tunisienne et que personne ne peut l’exclure.

Aujourd’hui et même si l’art-230 du code pénal continue d’interdire l’homosexualité malgré une constitution qui protège la vie privée des tunisien(ne)s, la loi condamne la violence et l’incitation à la violence, que dire des appels au meurtre.

Art-77 du code pénal :
Si une bande, armée ou non, commet des violences contre les personnes ou contre les propriétés, chacun de ses membres est puni de dix ans d'emprisonnement.

Art- 205 du code pénal :

Est puni d'emprisonnement à vie le coupable de meurtre dans tous les cas non prévus par les articles ci-dessus.

La constitution tunisienne quant à elle condamne la violence dans plusieurs de ses articles, sans parler de l’incitation à la haine, à la violence et à la discrimination.

Sous le signe du rejet de la différence, des appels à la violence et au meurtre se multiplient dans l’absence de réaction de la part des autorités concernées, pire, la religion est évoquée dans plusieurs posts comme justifiant le meurtre et la violence… un air de déjà vu ?

Appel à égorger, sortir des armes, à utiliser le vitriol et l'imagination ne manque pas, malheureusement, ces méthodes qui ne sont pas sans nous rappeler le terrorisme qui nous a tant lésés, sont justifiées par certains...

 


 

 


Source: H.B.

blog comments powered by Disqus