Publié le 22-08-2011

Le bouton J'aime de Facebook critiqué et jugé illégal !

Un Land allemand a jugé illégal le bouton "J'aime" de Facebook, qui permet aux internautes d'indiquer ses sites Web favoris, rapporte le site The Local, vendredi 19 août. Thilo Weichert, employé de l'autorité de protection de la vie privée du Schleswig-Holstein, dans le nord de l'Allemagne, estime que le système du réseau social collecte illégalement les données des internautes.



Le bouton J'aime de Facebook critiqué et jugé illégal !

Avec ce bouton intégré sur de nombreux sites Web, Facebook, qui revendique plus de 750 millions d'inscrits dans le monde, dont un peu plus de 20 millions en Allemagne, dispose d'une cartographie des centres d'intérêt de ses usagers.

"Facebook peut tracer chaque clic sur un site Web, combien de temps l'on y passe, quels sont les centres d'intérêt", fait valoir M. Weichert, qui note aussi que les données peuvent être utilisées à des fins publicitaires.

Le représentant de l'autorité du Schleswig-Holstein accorde jusqu'à la fin du mois de septembre pour que les éditeurs de sites qui ont intégré le bouton "J'aime", le retirent de leurs pages. En cas de retard, ils s'exposent à une amende de 50 000 euros.

D'après le site The Local, Facebook a rejeté les critiques de l'autorité de protection, assurant que son service était conforme aux lois européennes sur la protection des données. Les utilisateurs de Facebook gardent un "contrôle total de leurs données" se défend le réseau social, dans un communiqué.

 

Lire la suite de l'article sur Le Monde


jaime-220811-1.jpg