Publié le 02-02-2016

Vidéo : Il humilie sa femme en public, devant des millions de spectateurs, où va la télé ?

On le sait tous, ces émissions de téléréalité font la plus grande part d’audimat sur les chaines télé et beaucoup de téléspectateurs en sont friands.



Vidéo : Il humilie sa femme en public, devant des millions de spectateurs, où va la télé ?

Voyeurisme, curiosité, émotions servies avec facilité à travers les témoignages réels, à une heure stratégique où le plus grand nombre de personnes se trouve devant la télévision.

Le téléspectateur avide de ragots, de disputes, y trouvera son compte avec des ‘personnages’ dont il pourra se moquer sans culpabiliser puisqu’ils ont choisi de se présenter à la télé. Du coup, les producteurs rivalisent en matière d’idées et d’émissions.

Un des problèmes majeurs de ces programmes est qu’à force de vouloir servir de l’émotion et du sensationnel, ils tombent dans la banalisation des souffrances et des violences.

Ridiculisant les phénomènes graves de société aux quels nous sommes supposés trouver des solutions et non en rire.

L’année dernière et dans un spot de sensibilisation contre les violences faites aux femmes, l’association Beity, a rebondi sur ce genre d’émission qui banalise la violence faites aux femmes, pour les dénoncer.

Pourtant, rien n’a changé et l’on découvre cette semaine cette annonce pour le programme télévisé  ‘Andi Ma nkollek’ qui passe en prime time sur Al-Hiwar Attounissi.

Dans la bande-annonce, un homme marié s’en donne à cœur joie, rabaissant sa femme, n’hésitant pas à lui porter moralement atteinte en mettant l’accent sur « ses défauts » sur « ce qu’elle ne veut pas apprendre à faire pour lui plaire » allant jusqu’à se moquer de ses cheveux, ses pieds, son odeur…

Sexisme, atteinte psychologique à la dignité d’une femme, assimilée à une marchandise et humiliée devant les millions de fans de télé crochet… qu’est ce qu’on n’aura pas vu à la télé.


Hajer Boujemâa