Préserver le patrimoine de Bourguiba est un devoir pour l’Association Wafa

L’association Wafa pour la préservation du patrimoine de Bourguiba a organisé une conférence à Monastir dans laquelle les membres de l’association ont conclu par l’importance de retourner aux acquis instaurés par le premier président de la Tunisie M. Habib Bourguiba.



Préserver le patrimoine de Bourguiba est un devoir pour l’Association Wafa

Le secrétaire général de l’association, Mohamed Laroussi, a précisé qu’il est important de renouer avec le passé en réintégrant les jours fériés instaurés par Bourguiba et altérés par le président déchu, Ben Ali.

M. Mohamed Laroussi a mis l’accent sur l’importance de raviver la flamme de la citoyenneté en réinstaurant les jours fériés suivants :

18 Janvier : commémoration de la révolte armée

1er Juin : Fête de la Victoire

3 Septembre : Date de l’arrestation de plusieurs combattants dont M. Habib Bourguiba

Cette association demande à ce que les photographies du combattant suprême soient remises dans les endroits stratégiques du pays, comme les aéroports, comme cela est d’usage en France, Turquie et Algérie. Ces nations mettent en avant les figures emblématiques qui ont marqué leur nation par une implication patriotique qui a fait avancer le pays.

Les membres de l’association demandent une entrevue avec les représentants du gouvernement de transition afin d’arriver à ce but. Il ont également appelé au retour de la Statue de Bourguiba au Centre ville, là où était sa place avant que le régime du président déchu, Ben Ali, ne la fasse changer de place.


Aroua
bourguiba-010811-1.jpg