Publié le 18-11-2015

Le Sénégal décide l'interdiction du port de la burqa, après le Cameroun et le Tchad

Face à la montée de la crainte de l’extrémisme islamiste dans le pays, le Sénégal a interdit aux femmes de porter la burqa.



Le Sénégal décide l'interdiction du port de la burqa, après le Cameroun et le Tchad

Le voile intégral est interdit, depuis mardi 17 novembre 2015, au Sénégal, pays à 95 % musulman, à la suite d’une déclaration du président Macky Sall estimant que la burqa « ne correspond pas à notre conception de l’islam ».

Le ministre de l’Intérieur Abdoulaye Douada, a déclaré que les femmes ne seraient plus autorisées à porter cette robe islamique, qui ne laisse que les yeux visibles. Daouda a dit que la question relevait de la sécurité nationale visant à empêcher que des terroristes utilisent la burqa pour passer inaperçus, rapporte la Croix.

Bien que le pays n’ait pas vécu récemment d’attaque terroriste, les autorités craignent que des militants islamistes du groupe Boko Haram, basé au nord-est du Nigéria, n’essaie de s’étendre. Le Sénégal n’est pas le seul pays d’Afrique de l’Ouest à avoir interdit la burqa.

Depuis début 2015, le Cameroun, le Tchad et le Gabon ont pris la même décision en avançant les mêmes raisons.