Publié le 06-03-2018

La pièce japonaise 'A space d’odyssey' : une oddity entre ciel et terre

Le Carré d’Art d’El Teatroeu du mal à contenir le public jeudi 22 octobre, à l’occasion de la présentation de la pièce japonaise A Space Odyssey?



La pièce japonaise 'A space d’odyssey' : une oddity entre ciel et terre

Oddity produite par KPR – Kaimaku Pennant Race, mise en scène par Yu Murai et interprétée par Taka.o.k.a.sakiTakuro, G.K. masayuki, Nene Okubo et Akihiro Kohama.

L’affluence massive du public pour cette pièce est un indice sur le degré élevé de la curiosité du public des JTC à l’égard du théâtre japonais dont les expériences sont aussi nombreuses que riches.

Dès le début de la pièce, le ton a été donné. Une atmosphère surréaliste, trois postes de télévisions déroulant à la fois la traduction en anglais du texte et des images indéchiffrables. Trois cosmonautes que rien ne les rassemblent, sont perdus entre ciel et terre, confrontés à leur solitude et l’incommunicabilité et à la perte certaine. Une situation de huit clos où le sens du moment n’est perceptible qu’à travers les gestes chaotiques des protagonistes. La civilisation est perdue, ce qui plonge les personnages dans un univers existentialiste où la mémoire semble incapable de restituer les clés de la connaissance.

1969, c’est l’année de la consécration de l’épopée de l’espace. On est sur la lune et bien au-delà de cette planète tant convoitée. La terre est derrière nous, loin de nous. Il ne reste rien du passé sauf quelques miettes de souvenir éparses dont les protagonistes s’entêtent à les réorganiser comme des pièces de lego.

Mais somme sur terre ou dans l’espace ? C’est l’un des paradoxes de cette pièce où les comédiens se mélangent avec le public à la recherche d’un sur perdu.

Mais faut-il chercher le sud ? Y a-t-il un sud ? A défaut d’une réponse, chacun devra trouver son propre sud, une métaphore d’une grande puissance sur le sens de la vie, de la vérité absolu… A space d’odyssey, est une pièce théâtrale moderne interprétée par des montres d’acteurs.  


oddity-231015-1.jpg oddity-231015-3.jpg oddity-231015-2.jpg