Publié le 13-06-2011

Le budget de l'Etat pour l'exercice 2011 a été fixé à 21 330 millions de dinars

Le budget de l'Etat pour l'exercice 2011 a été fixé, dans la loi de finances complémentaire, à 21 330 millions de dinars (MD), soit une augmentation de 11 pc par rapport à la loi de finances adoptée en décembre 2010 (19 192 MD).



Le budget de l'Etat pour l'exercice 2011 a été fixé à 21 330 millions de dinars

Le projet de loi de finances complémentaire, qui a été soumis au conseil des ministres le 7 juin 2011, a pour objectif le réajustement des ressources du budget de l'Etat, pour tenir compte de l'impact financier des mesures exceptionnelles décidées après la révolution du 14 janvier. Selon TAP, le Premier ministre du gouvernement de transition avait confirmé que le budget de l'Etat subit de grandes pressions en raison, notamment, de la poursuite de la subvention des produits de consommation et des hydrocarbures.

 

Ce budget est, également, confronté à des défis majeurs tels que les augmentations salariales et l'indemnisation de 281 entreprises économiques sinistrées et l'emploi de 700 000 chômeurs.

 

Les ressources du budget de l'Etat :

 

- Les ressources du budget général de l'Etat pour 2011, proviennent à hauteur de 70 pc des ressources propres (14 961 MD), fiscales et non fiscales.

 

- Les ressources de l'emprunt sont estimées à 5 152 MD (24 pc) et celles des fonds spéciaux du trésor sont évalués à 1 217 MD (6 pc du budget).

 

 Les dépenses du budget de l'Etat :

 

- Estimées à 58 pc du budget de l'Etat, les dépenses de gestion accaparent, encore, la part du lion dans les dépenses de l'Etat, selon le projet de décret pour la loi de finances complémentaire 2011.

 

- Les dépenses de gestion sont fixées à 12 518 MD contre 10 732 MDT, prévus dans la loi de finances pour l'exercice 2011, soit une augmentation de 16,6 pc. Elles sont réparties entre les dépenses salariales publiques (7642,777 MD), les équipements de services (842,828 MD), les interventions publiques (3648,059 MD) et les dépenses imprévues (384,636 MD).

 

- Estimées à 19,6 pc du budget de l'Etat, les dépenses de développement (4181 MD) sont en baisse de 13 pc par rapport au montant de 4 818 MD, fixé dans la loi de finances 2011.

 

Les dépenses de développement sont réparties comme suit :

 

Investissements directs (1566,526 MD), financements publics (1419,980 MD), dépenses de développement urgentes (465,399 MD) et dépenses de développement liées aux ressources extérieures placées (729,950 MD).


loi-130611-1.jpg