Publié le 17-08-2015

Pour sauver le tourisme, un ancien diplomate propose le ‘nudisme’

Farhat Othmane, ancien diplomate, chercheur et écrivain, pense que le nudisme peut sauver la saison et… les Tunisiens.



Pour sauver le tourisme, un ancien diplomate propose le ‘nudisme’

En effet, F.Othmane estime que le mal n’est pas uniquement économique mais social et relève du domaine des libertés.

Ainsi, écrit-il dans le site Contrepoints : « La sociologie compréhensive de la Tunisie nous apprend que si le corps social y est malade, s’il est en passe de céder au mal absolu de l’intégrisme religieux, ce n’est pas sous les coups du terrorisme physique, mais plutôt mental.

Daech est cultivée dans les têtes de certaines élites, y compris sous l’apparence trompeuse d’un islam modéré bien plus responsable de l’aggravation de la maladie en agissant sournoisement, polluant une religion populaire différente de l’islam officiel, étant libertaire dans l’âme.

Contre cette infection grave, il existe bien une substance active très efficace pour stimuler les défenses naturelles du corps social, le système immunitaire dans le corps du Tunisien – où l’élément féminin est particulièrement vitaliste – étant encore intact. Il lui faut juste l’antigène adéquat. Et voilà la santé retrouvée, revigorée même ! Tout comme dans la vaccination, cet antigène « terroricide » est formé des mêmes ingrédients utilisés par les terroristes avec une atténuation de leur effet pathogène pour permettre leur utilisation. Ce qui revient à retourner contre eux les propres armes des terroristes.

En Tunisie, les éléments d’un tel antigène sont l’égalité entre les sexes, surtout en matière successorale, la reconnaissance de l’homosensualité, l’admission du droit au libre commerce de l’alcool ainsi qu’à sa consommation en toute liberté, un vendredi ou durant Ramadan, et enfin le droit à la nudité comme pendant du droit au voile intégral ».

L’auteur de l’article incite la ministre du tourisme à oser une mesure radicale qui est le nudisma que les plages.

« Alors, à quand des plages nudistes en Tunisie, non seulement pour sauver le tourisme, mais aussi pour le salut même d’un pays défiguré par une caricature de foi qui, au fond, célèbre toutes les libertés ?

En osant une telle mesure révolutionnaire, on rassurera sur l’état de santé du pays et sa capacité à faire face à ses intégristes, aussi bien physiques que mentaux ! Le nudisme, symbole paroxystique des libertés, pourrait ainsi être le miracle attendu.
Seul un message assurant et rassurant que la Tunisie est bel et bien un pays des libertés est en mesure de ramener la confiance et y faire venir les touristes pour goûter à des libertés retrouvées au charme unique d’un pays réconcilié avec son âme hédoniste
» lit-on encore.
 


plages-170815-1.jpg