L’association des magistrats tunisiens condamne les propos de M.Essebsi et soutient M.Farhat Rajhi

Dans un communiqué rendu public aujourd’hui, 09 Mai 2011, le comité constitutif de l’association des magistrats tunisiens a dénoncé les déclarations qui ont été faites, hier, par le Premier ministre du gouvernement provisoire M.Béji Caïd Essebsi et qui ont porté atteinte à la personne de M.Farhat Rajhi et à sa dignité.



L’association des magistrats tunisiens condamne les propos de M.Essebsi et soutient M.Farhat Rajhi

Par ailleurs, les membres du conseil national ont réaffirmé leur refus catégorique de la décision du gouvernement de transition et du ministère de la défense nationale qui ont  l'intention de poursuivre M.Farhat Rajhi en justice, chose qui s’oppose à la liberté d’expression garantie par la loi. Ils ont condamné cette décision " rapide " comparant avec la lenteur des procédures appliquées pour poursuivre en justice les alliés de l'ancien régime.

Les membres de  l’association des magistrats tunisiens ont, en outre, fait part de leur  attachement à défendre leur collègue M.Farhat Rajhi tout en faisant appel à l’arrêt des procédures entamées pour lever son immunité législative, et ce pour éviter les tensions et les retombées négatives de cette décision qui affectera l’opinion publique et la situation générale du pays.


Communiqué
farhat-090511-1.jpg