Publié le 16-04-2011

Le ministre du développement régional : Réduire le gap régional hérité par l’ancien régime

Durant des décennies de corruption et d’activités financières illicites, le président déchu et son entourage ont spolié le peuple tunisien. Le développement régional était à la marge… Même lors des émeutes qui ont précédé la révolution du 14 janvier, le président déchu tentait  de désamorcer la crise en Tunisie avec des promesses, non fondées, sur les perspectives du développement régional …



Le ministre du développement régional : Réduire le gap régional hérité par l’ancien régime

M.Abderrazek Zouari, Le ministre du développement régional qui a inauguré hier la conférence organisée par l’AIESEC sur le thème " Entreprenariat et développement régional " a mis le doigt sur les problématiques régionales en Tunisie et évoqué les préoccupations actuelles du gouvernement provisoire qui tente de réduire le gap ou le fossé entre les régions tout en précisant que notre pays n’avait pas des contraintes financières , mais des contraintes institutionnelles, des difficultés et des problèmes au niveau de la gouvernance et de la gestion de ses outils et de son budget ( Voir la vidéo )

Le ministre du développement régional a mis l’accent sur l’urgence de l’édification d’un plan d’urgence solide, basé sur les compétences nationales et sur une économie qui réalise l’équilibre entre les régions et assure l’emploi pour les jeunes diplômés. M.Abderrazek Zouari a également proposé la conception d'une réforme profonde et d’une nouvelle vision qui sépare le politique de l'économique et qui tient en compte les caractéristiques de chaque région, notamment celles défavorisées et marginalisées par l’ancien régime.


H.Manel
gap-160411-1.jpg