Publié le 15-04-2011

Moubarak serait transféré vers un hôpital militaire d'où il devrait aller en prison …

La justice égyptienne a requis le transfert de l'ex-président Hosni Moubarak de l'hôpital civil de Charm el-Cheikh, dans le Sinaï, vers un hôpital militaire d'où il devra aller en prison quand son état le permettra, ont annoncé vendredi les médias d'État.



Moubarak serait transféré vers un hôpital militaire d'où il devrait aller en prison …

Le procureur général Abdel Meguid Mahmoud a ordonné de " transférer l'ancien président Hosni Moubarak vers l'un des hôpitaux militaires " du pays, a indiqué l'agence officielle Mena, sans préciser le lieu de l'hôpital. L'ancien homme fort de l'Égypte sera entouré de la "sécurité nécessaire", a ajouté l'agence. Sa détention préventive en milieu hospitalier est assortie d'une " obligation d'informer le parquet quand son état de santé permettra qu'il soit transféré en prison ".

Hosni Moubarak a été admis à l'hôpital international de la station balnéaire de la mer Rouge mardi, après un accident cardiaque survenu lors d'un interrogatoire pour une enquête judiciaire. Le président déchu et ses deux fils, Alaa et Gamal, ont été placés mercredi en détention provisoire pour quinze jours dans le cadre de cette enquête sur les violences contre les manifestations anti-régime de janvier et février, qui ont fait quelque 800 morts, selon des sources officielles. Alaa et Gamal ont été transférés dans une prison du Caire, tandis que leur père a été placé en état d'arrestation à l'hôpital de Charm el-Cheikh, station où il réside depuis sa chute le 11 février.


moubarek-150411-1.jpg