Publié le 11-04-2011

Le ministère de l'Intérieur appelle à l'arrêt des sit-in et des comportements dangereux

Le ministère de l'Intérieur a appelé à l'arrêt des sit-in sur les routes et les entrées des entreprises, à travers l'installation de barrages de pierres, de pneus incendiés, sous prétexte de revendications sociales.



Le ministère de l'Intérieur appelle à l'arrêt des sit-in et des comportements dangereux

Le ministère de l'Intérieu explique, dans un communiqué, lundi, que ces "comportements dangereux" ont fait leur apparition depuis quelques semaines, dans plusieurs régions du pays, afin d'interrompre la circulation des voitures, des camions de marchandises et des ambulances. Cette situation, ajoute le ministère, entrave les intérêts des citoyens et les activités des entreprises économiques et commerciales.

 

Il affirme, dans le même communiqué, que les manifestations pacifiques et les revendications légitimes sont des droits de tout citoyen tunisien. Toutefois, il exhorte les citoyens à faire preuve d'esprit de citoyenneté et à éviter de porter atteinte aux intérêts de personnes et des entreprises vitales, dans ces conditions particulièrement difficiles par lesquelles passe le pays.

 

Le ministère souligne, d'autre part, que les négociations demeurent la meilleure voie pour satisfaire les revendications actuellement à l'étude, dans les régions concernées.


Communiqué
interditsitin1.jpg