Publié le 30-04-2009

Khaled Ghorbel



Khaled Ghorbel

Artiste tunisien installé en France, Khaled Ghorbal insuffle à son cinéma toute la complexité de sa double appartenance. Passionné par la scène, il étudie successivement le théâtre au Centre d'art dramatique de Tunis, à l'Université internationale du théâtre à Paris, à l'Université Paris VIII ainsi qu'à l'Ecole de mime Jacques Lecoq. Il est tour à tour animateur d'ateliers, directeur de troupes et même acteur. Son incursion dans l'univers cinématographique s'effectue dans les années 1980, lorsqu'il devient programmateur et directeur de salles d'art et essai. Il poursuit dans cette voie avec le lancement du dispositif « Ecole et cinéma », les enfants du deuxième siècle initié par le CNC (Centre national de la cinématographie) et l'Education nationale, en 1994. Ce n'est qu'en 1996 que Khaled Ghorbal s'essaie à la réalisation avec son premier court-métrage, El Mokhtar'. Le film dénonce l'intégrisme et la manipulation des jeunes. En 1999, son premier long-métrage « Fatma », qui se déroule en Tunisie, remporte le prix art et essai à la Quinzaine des réalisateurs de Cannes. En 2007, il dirige le comédien Farid Chopel - disparu avant la sortie du film – dans « Un si beau voyage », histoire d'un Tunisien à la retraite qui décide de rentrer dans son pays d'origine après une vie en banlieue parisienne. Le film décrit avec émotion la dureté de l'exil. Cinéaste multi récompensé, Khaled Ghorbal porte un regard sensible sur la culture franco-tunisienne.