Publié le 21-10-2010

La FIFA suspend provisoirement Slim Aloulou

La commission d'éthique de la FIFA a suspendu provisoirement les deux membres du comité exécutif, le Nigérian Amos Adamu et le Tahitien Reynald Temarii, soupçonnés de corruption pour la désignation du pays-hôte de la Coupe du monde 2018.



La FIFA suspend provisoirement Slim Aloulou

La FIFA a décidé de frapper fort mercredi en suspendant provisoirement deux membres de son comité exécutif soupçonnés de corruption pour la désignation du pays-hôte du Mondial 2018, son président Joseph Blatter exigeant le respect des règles pour tout le monde. "On a dû prendre la décision de suspendre deux membres du Comité de la FiIFA", le Nigérian Amos Adamu et le Tahitien Reynald Temarii, a annoncé le président de la commission d'éthique, Claudio Sulser, lors d'une conférence de presse tenue mercredi à Zurich.

"J'attends de tous les membres (...) de la famille de la FIFA qu'ils se comportent de manière honnête et sincère. Tout le monde doit respecter les règles", a de son côté affirmé Joseph Blatter, selon lequel "la société est pleine de démons". La commission d'éthique a également suspendu provisoirement quatre officiels (Slim Aloulou, Amadou Diakite, Ahongalu Fusimalohi et Ismael Bhamjee) "en relation avec le processus de désignation des villes hôtes pour les Mondiaux en 2018 et 2022", selon un communiqué.