Dignity Tunisie : Lancement de l’Unité Pilote de Réhabilitation des Survivants de la Torture

La torture et ses séquelles, un sujet que bien des prisonniers politiques ou de droit commun connaissent en Tunisie mais qui reste pourtant tabou. Aujourd’hui, la société civile veut mettre la lumière sur la question, plus encore, l’Institut Danois Contre la Torture « Dignity » a inauguré aujourd’hui même son Unité Pilote de Réhabilitation des Survivants de la Torture.



Dignity Tunisie : Lancement de l’Unité Pilote de Réhabilitation des Survivants de la Torture

Il s’agit d’une phase préparatoire qui durera 6 mois avant de trouver un local et d’installer le centre en bonne et due forme, avec des spécialistes qui travailleront à temps plein pour encadrer les victimes de torture. Aujourd’hui, il s’agit d’une unité pilote.


Toutes les parties prenantes seront impliquées dans ce projet : ministères, société civile, médecins, etc.
" L’Unité a une approche globale, c’est un lieu où on va écouter, aider et orienter les intéressés" déclare Dr Anissa Bouasker. « Nous sommes en train d’apprendre en tant que spécialistes afin d’adapter nos protocoles » ajoute-t-elle.


Hayet Ouertani précise qu’il s’agit d’un programme spécifique aux Tunisiens, fait par des Tunisiens.


Dr Zeineb Abroug, Neuro-Psychiatre a annoncé que l’unité pilote a déjà commencé à recevoir la visite des patients et que ses prestations étaient gratuites, elle également dévoilé la stratégie du projet.


La responsable de mission Dignity, Mme Lamia Louise Chehabi a expliqué que la mission avait des partenaires qui s’occupaient de l’aspect juridique du travail comme l’OCTT. Elle a également précisé qu’il fallait des années pour être bien préparés et réussir cette mission.
Pour plus de détails, regardez la vidéo.
 


H.B.
dignity-300114-1.jpg dignity-300114-2.jpg dignity-300114-3.jpg