Publié le 19-01-2022

Manifestations du 14 janvier: le corps du défunt ne portait aucune trace visible de violence, selon le parquet

Le parquet près le Tribunal de première instance de Tunis a été informé, mercredi, par la police de Sidi El Béchir de Tunis, de la mort d’une personne qui a été transférée le 14 janvier à l’hôpital Habib Thameur.



Manifestations du 14 janvier: le corps du défunt ne portait aucune trace visible de violence, selon le parquet

D’après l’enquête préliminaire, le défunt a été « retrouvé inconscient », le 14 janvier, devant le Palais des congrès, à Tunis, avant d’être transféré par les agents de la protection civile à l’hôpital Habib Thameur, indique le bureau de presse du Tribunal de première instance de Tunis.

Le représentant du parquet a affirmé que « le corps du défunt ne portait aucune trace visible de violence », ajoutant qu’une enquête a été ouverte au sujet de cette affaire, ajoute la même source.

A noter que des pages sur les réseaux sociaux, proches de l’initiative « Citoyens contre le coup d’Etat » ont fait part de « la mort d’un manifestant arrêté par les forces de l’ordre au cours des manifestations du 14 janvier ».


TAP