Publié le 06-03-2018

Walid Zarrouk met en garde contre un attentat dans un espace commercial de la capitale

Walid Zarrouk, syndicaliste sécuritaire, arrêté depuis quelques jours et faisant face à de multiples chefs d’accusation, n’a pas mâché ses mots pour annoncer un proche attentat dans un espace commercial de a capitale.



Walid Zarrouk met en garde contre un attentat dans un espace commercial de la capitale

Walid Zarrouk avait publié un article où il a informé que l’Imam de la mosquée du Kram a été arrêté par des unités sécuritaires qui avaient saisi des armes chez lui et pourtant il a été relâché, il a aussi parlé de Tahar Ayari, proche du dénommé Boubaker Hakim, (principal accusé dans les deux assassinats des martyrs C. Belaïd et Md Brahmi), il aurait hébergé 3 suspects des assassinats chez lui, il s’agit de Kamel Gadhgadhi, Boubaker Hakim et Ahmed Rouissi, et pourtant il n’a pas été traduit devant la justice.

Walid Zarrouk avait également évoqué la disparition d’un cadre sécuritaire après la réception de rapports concernant un terroriste algérien spécialisé dans fabrication de mines, il aurait transféré ces rapports au district de la sûreté nationale de Sfax.

Il aurait aussi dévoilé l’implication d’un cadre sécuritaire, chargé d’enquêter dans l’assassinat de Chokri Belaïd, de ne pas avoir arrêté Kamel Gadhgadhi.

Me Kellil, avocat de Zarrouk a ajouté que son client avait reçu des informations concernant un proche attentat dans un espace commercial de la capitale au cours des trois prochains mois, rapporte le quotidien Al-Chourouk dans son édition du dimanche 15 septembre.


C.R.
zarrouk-100913-1.jpg