Publié le 23-09-2021

Saeid - Ghannouchi, Le bras de fer ne fait que commencer

Dans un communiqué rendu public le 23 septembre 2021, le mouvement Ennahdha a affirmé son opposition à la suspension de l’application de la Constitution et à l’organisation provisoire des pouvoirs.



Saeid - Ghannouchi, Le bras de fer ne fait que commencer

Le bureau exécutif du mouvement Ennahdha, présidé par Rached Ghannouchi, a considéré que le décret n°117 du 22 septembre 2021, traduit une suspension de l’application de la Constitution.

 Le mouvement a mis en garde contre l’instauration d’une autocratie absolue et illégitime.

Le parti a, aussi, exprimé son refus total de l’instauration des mesures exceptionnelles et la monopolisation des pouvoirs et l'exploitation de la situation afin de dissoudre les institutions légitimes de l’Etat ayant un rôle de contrôle telles que le parlement, l’Instance de lutte contre la corruption et l’Instance provisoire de contrôle de la constitutionnalité des projets de lois.