Publié le 27-07-2021

JERBI : SAIED NE VA PAS LIMITER LES LIBERTÉS

La présidente de l’Union nationale de la femme tunisienne Radhia Jerbi a indiqué que la rencontre avec le président de la République Kais Saied, a permis de passer en revue les motifs de l’activation de l’article 80 de la Constitution, la suspension des activités du Parlement et le limogeage du chef du gouvernement et de certains ministres du gouvernement de Mechichi.



JERBI : SAIED NE VA PAS LIMITER LES LIBERTÉS

Elle a assuré que Kais Saied n’a aucune intention de limiter les libertés ou de perpétrer un putsch constitutionnel.
Et d’ajouter que le message adressé par le peuple tunisien aux autorités et au président de la République était clair et pacifique, et que cette fête de la République a marqué une nouvelle époque dans l’histoire de la Tunisie post-révolution, où les revendications du peuple ont enfin quelqu’un d’attentif.
Dans le même contexte, elle a mis l’accent sur l’importance de présenter des garanties légales pour que la durée de cette période exceptionnelle ne soit pas dépassée, rappelant le cas de l’Assemblée constituante qui a n’a pas respecté son engagement et a dépassé les délais qui lui ont été accordés, lors d’une déclaration accordée à Express fm.