Au profit des villages SOS, collecte de Zakat Al-Fitr via des SMS

A partir de dimanche prochain, correspondant au vingt-septième jour de Ramadan, l'Association Tunisienne des Villages d'Enfants SOS va commencer à collecter la zakat al-Fitr au profit de ses enfants qui ont perdu les liens familiaux.



Au profit des villages SOS, collecte de Zakat Al-Fitr via des SMS

Cette collecte se fera par l’envoi d’un court SMS au numéro 85510 pour les clients des différents opérateurs de téléphonie mobile en Tunisie.

Le montant de l'envoi que les donateurs peuvent laisser en blanc ou y inscrire le mot «SOS» en français est estimé à 1750 milliards, soit le montant de Zakat Al Fitr qui a été déterminé par le Grand Mufti de la République pour cette année et sera directement viré sur le compte de l'Association tunisienne des villages d'enfants "SOS".

L’envoi est "totalement exonéré de la TVA et des redevances sur les télécommunications".

Il faut rappeler que Son Eminence, le Mufti de la République, a autorisé du point de vue religieux à donner la Zakat, y compris Zakat Al Fitr, au profit de l'Association Tunisienne des Villages d'Enfants "SOS" "car ils sont parmi les pauvres et les nécessiteux qui ont le droit d'en bénéficier. "

L'Association Tunisienne des Villages d'Enfants "S et S" cherche à collecter un million de dinars pour couvrir les dépenses de parrainage de 1700 enfants menacés sur la liste d'attente pour bénéficier de ses services sous le titre de l'année 2021, sachant qu'elle s'appuie fortement sur le les efforts et les dons des Tunisiens, étant donné que l'Etat ne fournit que 45% de son budget annuel et les diverses dépenses nécessaires à la prise en charge sociale, sanitaire et éducative des enfants parrainés, qui sont actuellement estimées à 1650 enfants.

L'association a appelé les différents médias tunisiens à soutenir l'initiative de création de mission comme moyen de soutenir les ressources financières des quatre villages (Gammarth, Siliana, Akouda et Mahres) préparée par l'association en la présentant au plus grand nombre de citoyens possible afin qu'ils puissent s'y impliquer et «apporter joie et sourires aux enfants des villages».