Les ingénieurs exigent une mise en œuvre de leur accord avec le gouvernement

Le doyen des ingénieurs tunisiens, Kamal Sahnoun, a appelé le Parlement à intervenir auprès de la présidence du gouvernement pour mettre en œuvre l'accord et épargner au pays les répercussions négatives et dangereuses.



Les ingénieurs exigent une mise en œuvre de leur accord avec le gouvernement



Des répercussions négatives pourraient résulter de la grève sur la situation environnementale et sanitaire et le fonctionnement normal de la vie quotidien pour le citoyen et les pertes qui pourraient être encourues par l'économie nationale, notant que l’ordre "cherche" à ne pas arrêter les services publics vitaux tels que l'électricité et l'eau. "