La Tunisie rétrogradée au 73e rang pour la liberté de la presse pour 2021

La Tunisie a été rétrogradée à la 73e place du classement mondial de la liberté de la presse pour l'année 2021.



La Tunisie rétrogradée au 73e rang pour la liberté de la presse pour 2021

Et ce après avoir été classée 72e l'année dernière, selon ce que la vice-présidente du Syndicat des journalistes Amira Muhammad a confirmé dans un communiqué à Shems FM.

Le Syndicat national des journalistes tunisiens, en partenariat avec Reporters sans frontières, a organisé une conférence de presse aujourd'hui, mardi 20 avril 2021, pour annoncer le Classement mondial de la liberté de la presse en 2021 et présenter l'état de la liberté de la presse dans les pays d'Afrique du Nord (Libye - Tunisie - Algérie - Maroc) et les indicateurs les plus importants au monde.

Dans sa déclaration, Amira Mohamed a considéré la révision du classement par la Tunisie comme un indicateur dangereux et une preuve que la liberté d'expression est menacée, soulignant que la plupart des critères n'étaient pas respectés.

Elle a ajouté que le gouvernement, les partis qui le soutiennent et les différentes autorités s'efforcent de contrôler et de diriger les médias.

Elle a évoqué la coordination pour trouver un mécanisme de travail conjoint pour plaider en faveur du soutien aux questions de liberté de la presse dans les pays du Maghreb.