Publié le 25-12-2009

Le Réveillon de fin d’année, vous le passez où ?

C’est la question de la semaine, le sujet de cette fin d’année. A vrai dire, pas seulement de cette fin d’année, mais de chaque fin d’année. Le Réveillon, ou encore pour faire plus branché, la Saint-Sylvestre, est décidément le sujet inévitable chaque mois de décembre.



Le Réveillon de fin d’année, vous le passez où ?

C’est la question de la semaine, le sujet de cette fin d’année. A vrai dire, pas seulement de cette fin d’année, mais de chaque fin d’année. Le Réveillon, ou encore pour faire plus branché, la Saint-Sylvestre, est décidément le sujet inévitable chaque mois de décembre.

Soirées d’animation, restaurants chics, dîners familiaux ou entres amis, la veille du jour de l’an devient de plus en plus une date importante, nécessitant une mûre réflexion quelques jours auparavant, un budget bien étudié, et une planification minutieuse.

D’ailleurs, à six jours de la date fatidique, la plupart des conversations ressemble à cela :

-       Qu’est’ ce que t’as prévu pour le réveillon ?

-       Rien pour le moment, je crois que je vais le passer chez moi, comme chaque année, à regarder le bêtisier comme d’habitude ! et toi !?

-       Moi, (avec les yeux qui brillent, genre je suis « in ») j’ai réservé à X, j’y vais avec quelques amis.

-       Tu sais, moi je n’aime pas trop les soirées du réveillon où tu claques ton argent pour voir une starlette faire son show, je préfère rester en famille… (une bonne esquive classique)

-       ………

Quoiqu’il en soit, chez-soi ou à l’extérieur, le réveillon du jour de l’an est une occasion pour être de bonne humeur, voir du monde, se détendre et se défouler pour certaines personnes, même si cette fête représente une énième fête commerciale, à l’instar de la « Saint-Valentin ».

Pour certains conservateurs, ce n’est pas l’aspect commercial qui dérange, mais c’est le fait que la Saint-Sylvestre soit à la base, une coutume occidentale. Sauf que fêter le jour de l’an n’est pas spécialement le fait de célébrer l’arrivé d’une nouvelle année ou le départ d’une autre, ce n’est pas non plus le fait de célébrer quelque chose en particulier, mais c’est une occasion pour faire la fête tout court. A vrai dire, toute fête est bonne à prendre ! Même Noel, qui devient aujourd’hui plus une fête païenne que religieuse, se fête chez les tunisiens.

Allez, encore quelques jours pour trouver un bon plan !

 

Sarah B.H


i-reveillon-251209-1.jpg