Publié le 06-03-2018

Urgent : Amina Sboui libérée

La chambre d'accusation du Tribunal de première instance de Sousse a examiné aujourd’hui le 1er aout 2013 le dossier d’Amina Sboui du groupe activiste Femen, accusée d’avoir profané le cimetière de Kairouan.



Urgent : Amina Sboui libérée

Sur ordonnance du juge d’instruction du Tribunal de Kairouan, le dossier d’Amina Femen a été examiné aujourd’hui à la chambre d'accusation du Tribunal de première instance de Sousse qui a décidé de la libérer.

Amina Sboui est inculpée d’avoir profané le cimetière de Kairouan en taguant le mot Femen sur le mur.

Ghazi Mrabet, avocat d’Amina, avait  certifié qu’elle n’a pas voulu profaner les tombes mais simplement y laisser l’empreinte de l’organisation Femen.

Il rajoute qu'elle se présentera au prochain procès dans une quinzaine de jours en état de liberté.