Publié le 25-02-2009

Cactus gâte ses animateurs !



Cactus gâte ses animateurs !

Les vedettes de Cactus prod touchent de très bons salaires grâce à leurs émissions sur Tunis 7. L’animateur le mieux payé est Sofiène Chaari, sûrement pour sa célébrité et sa présence exceptionnelle devant la caméra. Combien il est payé ? Tenez vos souffles ! Deux milles dinars pour chaque émission qui n’est même pas en life et qui est soit disant pour enfant.

 

Le deuxième animateur assez bien payé est Moez Ben Gharbia. Pour celui là, c’est clair. Tout d’abord, il est compétent et sérieux dans son travail. Il est aussi connu et a un charisme incontournable devant la caméra. Ensuite, la nature de l’émission « El Hak M3ak » nécessite un travail colossal de préparation. Et c’est pour ces raisons que Moez touche 1.500 dinars par émission même si elle prend plusieurs heures de tournage.

 

Le fameux Ali … heuu… pardon, Ala Chebbi prend mille dinars par émission. Pas mal pour un nouveau départ professionnel et aussi personnel. Puisque l’ex-animateur d’Hannibal TV prépare son deuxième mariage avec une pilote d’avion. Inutile donc de vous raconter que suite à une telle carrière (et un tel salaire aussi) Ala Chebbi s’apprête à ouvrir un espace touristique et culturel pas loin du centre ville. ce n'est que le début d'une belle fortune !

 

Le quatrième et dernier sur la liste est le jeune Nizar Chaari qui touche 650 dinars par émission soit l’équivalent de 3 mille dinars par mois. Ce n’est pas tout je pense, car avec son travail, l’animateur épargne ce qu’il aurait dû dépenser tout seul dans les salles de sport et aussi chez les coiffeurs. Donc, si on fait bien les calculs… le compte de Nizar Chaari est bon !

 

Les salaires des animateurs de Cactus sont les plus élevés sur le marché tunisien. Je dis mieux que nous ne pourrons pas faire une comparaison avec ce qui existe ailleurs.

 

Mais nous pouvons, par contre, tirer des conclusions de cette grille de salaires :

La première :  ce ne sont plus uniquement les footballeurs qui sont très bien payés dans notre pays.

La deuxième : la culture du show-bizz a commencé en Tunisie. préparez-vous donc !

 

Henda


billets-30d.jpg