Publié le 06-03-2018

Silvio Berlusconi est condamné à 7 ans de prison dans l'affaire Rubygate

L’ancien chef du gouvernement italien a été condamné à 7 ans de prison par le tribunal de Milan dans le procès Rubygate, pour lequel il était accusé d’abus de pouvoir et prostitution de mineure.



Silvio Berlusconi est condamné à 7 ans de prison dans l'affaire Rubygate

Après plus de deux ans de procès, l’ancien chef du gouvernement italien Silvio Berlusconi a été condamné à 7 ans de prison par le tribunal de Milan dans le procès Rubygate, pour lequel il était accusé d’abus de pouvoir et prostitution de mineure. La Cour présidée par Giulia Turri a aussi annoncé avoir décidé l’interdiction à vie d’exercer un mandat public à son encontre. Avant le verdict, d’aucuns craignaient qu’une telle décision pèse sur la stabilité politique de la péninsule.

Entamé en avril 2011, le procès tourne autour des dîners à l’ambiance débridée, décrites comme des « orgies » par le parquet de Milan, organisées au printemps 2010 dans la luxueuse villa de Silvio Berlusconi à Arcore, près de Milan : les fameuses soirées « bunga-bunga », auxquelles a participé, entre autres, la jeune Marocaine Karima El Mahroug, alias « Ruby la voleuse de coeurs », qui avait 17 ans à l’époque.

L’audience consacrée à la décision sur le verdict avait débuté ce matin notamment avec le dépôt par la défense du Cavaliere d’un ultime «  mémo  » contenant ses arguments avant que les trois magistrates responsables du sort du magnat ne s’enferme en « chambre du conseil pour délibérer ».

D’une « humeur noire, prêt au pire » avant le verdict, selon le Corriere della Sera, Silvio Berlusconi, 76 ans, a donc écopé de 7 ans de prison ainsi que d’une interdiction à vie d’exercer un mandat public.

Ces condamnations ne seront toutefois effectives qu’une fois que l’accusé aura exercé tous les recours (en appel, en Cassation etc) possibles.
 


Agences
berlusc-150212-1.jpg