Inauguration du Bureau Heinrich Böll Stiftung Tunis

Le nouveau bureau de la Fondation Heinrich Böll Stiftung en Tunisie, a été innauguré lundi 27 Mai 2013.



Inauguration du Bureau Heinrich Böll Stiftung Tunis

A l'occasion de l'inauguration officielle du bureau de la Fondation Heinrich Böll Stiftung en Tunisie, son excellence Monsieur Jens Ploetner, Ambassadeur de l'Allemagne, Madame Barbara Unmüssig, Présidente de Heinrich Böll Stiftung, Berlin, Frithjof Schmidt, le vice-Président du groupe parlementaire de parti Alliance 90/ Verts dans le parlement allemand, Joachim Paul, directeur du bureau de Heinrich Böll Stiftung, Afrique du Nord - Tunis, des associations partenaires ainsi que  des acteurs de la société civile en Tunisie se sont réunis lundi 27 Mai 2013 au bureau de la fondation Heinrich Böll Stiftung sise à 5, rue J.Abdennaceur 1002 Tunis.

Barbara Unmüssig présidente de Heinrich Böll Stiftung en Allemagne a donné un discours d'ouverture affirmant le domaine d'activité de la fondation et son intérêt particulier à la région en inaugurant son 29eme bureau à l’étranger, le 1er en Afrique du nord.



Barbara Unmüssig a précisé que la femme et l’égalité des genres sont parmi les centres d’intérêt primordiaux de la fondation. Ainsi que la gouvernance transparente et durable des ressources naturelles.


Elle a  aussi précisé qu'une coopération constructive et critique ne peut se faire que lorsqu'il y a une confiance mutuelle entre la fondation et ses différents partenaires. Elle a rappelé que la fondation met son expérience et son bagage à la disposition de la Tunisie tout en disant que "nous sommes vos invités chez vous ".


Monsieur Frithjof Schmidt , Le vice-président du groupe parlementaire des verts a rappelé que la fondation a toujours été un pont entre les quatre coins du monde en disant :
 

  " HBS est souvent un relais entre EST et OUEST Nord et SUD et en même temps une conseillère compétente dans les question de politique étrangère, écologique et de coopération."


Frithjof ne s'est pas empêché  de critiquer et de remettre en question la politique étrangère européenne avant les révolutions arabes :
 

" Les événements dans le monde arabe ont forcé la politique étrangère européenne et allemande à se remettre en question et à réorienter la politique ancienne ".

 


 Pour finir Frithjof  a  ajouté : "Notre politique supporte les pays de la région dans leur défis urgents, comme par exemple le chômage de la jeunesse ou la protection de l'environnement ".

 


boell-280513-1.jpg