Publié le 04-11-2009

Halloween trouve son écho chez les tunisiens ?

Halloween, fête traditionnelle de certains pays occidentaux commence apparemment à trouver sa place parmi nos célébrations locales.



Halloween trouve son écho chez les tunisiens ?

Halloween, fête traditionnelle de certains pays occidentaux commence apparemment à trouver sa place parmi nos célébrations locales.

 

Quand on dit Halloween, on pense forcément à la soirée du 31 octobre, aux enfants et adultes vêtus de déguisements inspirés des films et des légendes d’horreur et à la fameuse citrouille qu’on taille pour lui donner la forme du personnage emblématique « Jack-o’-lantern ».  Si l’on s’en tient à wikipédia, « Halloween est une fête folklorique anglo-saxonne, à laquelle certains prêtent une origine celtique, basée sur la concomitance calendaire du 1er novembre, période de l'antique fête religieuse celtique de Samain. Cette tradition a été transportée en Amérique du Nord au XIXe siècle par les Irlandais, les Écossais et autres immigrants ».

 

À première vue, cela représente tout ce qu’il y a de plus occidental et pourtant, certains tunisiens semblent être devenus adeptes et mordus de la citrouille.

 

Notre premier constat vient du fait que l’on a, dans différents milieux de Tunis, remarqué des discussions autour de ce sujet et même des semblants de célébrations dans des fêtes privées ou entre amis. D’ailleurs, certains cafés et restaurants ont proposé des soirées spéciales Halloween et ont changé leur décoration pour l’occasion. Le deuxième constat nous est livré par l’application « google tendances des recherches » qui révèle que le mot clé Halloween est au top des recherches en progression avec un taux de 400% et ce au mercredi 4 novembre. Cela représente quand même  4 jours après le jour destiné à cette fête !

 

Cela nous mène à nous poser plusieurs questions dont : le paysage du 31 octobre en Tunisie serait-il entrain de se « Halloweeniser »? Ceux qui fêtent effectivement Halloween en Tunisie le prennent-ils juste comme prétexte pour faire la fête ou comme une conviction ? A côté de ces questions, soulignons tout de même le fait que cette année, la soirée d’Halloween a coïncidé avec un « samedi-soir », chose qui a peut être favorisé sa célébration par les tunisiens. Sans oublier que comme la plupart des fêtes occidentales, Halloween est aussi un concept purement commercial et donc exportable partout où la mondialisation a ses tentacules.

 

Et vous, aviez-vous fêté ou songé à fêter Halloween ?

 

 

Narjes


halloween-041109-1.jpg