Publié le 06-03-2018

Et pourtant le ministère de l'intérieur avait démenti l'existence de camps jihadistes…

Le 23 octobre 2013, l'hebdomadaire Marianne, a écrit c'est un fait: des groupes islamistes s'entraînent dans au moins deux camps sur le territoire tunisien, l'un dans le nord du pays, l'autre dans le sud.



Et pourtant le ministère de l'intérieur avait démenti l'existence de camps jihadistes…

L'hebdomadaire Marianne avait publié cette information depuis le 23 octobre 2012 en affirmant que selon une source diplomatique : " Reconnaître l'existence de camps Djihadistes en Tunisie, cela reviendrait à dire que la transition politique en Tunisie est très mal partie et aucun pays européen ne souhaite prendre cette responsabilité"


Le ministère de l'intérieur avait réagi une semaine après soit le mardi 30 octobre, sur sa page Facebook, en affirmant que ces informations sont totalement fausses.
Le ministère avait d'autre part insisté sur son étroite collaboration avec l'armée tunisienne pour veiller sur les frontières, la sécurité et la stabilité du pays.


Mais aujourd'hui 1er mai 2013, Lotfi Ben Jeddou actuel ministre de l'intérieur a affirmé que le ministère était au courant de l'existence de ce groupuscule d'une quinzaine de personnes depuis le mois de décembre 2012.

Toujours selon le ministre, le groupe serait composé d'une quinzaine d'individus de nationalité Algérienne et Tunisienne.


Ci-joint le communiqué publié sur la page Facebook du ministère.
 


K.A.
takdhib-010513-1.jpg takdhib-010513-2.jpg