Publié le 01-04-2013

Olivier Besancenot soutient la campagne ''Qui a tué Chokri Belaïd''

Olivier Besancenot, politicien français d’extrême gauche, et porte-parole du Nouveau Parti Anticapitaliste jusqu’à 2011, a exprimé son soutien à la campagne ''Qui a tué Chokri Belaïd''.



Olivier Besancenot soutient la campagne ''Qui a tué Chokri Belaïd''

Invité d’Anne Sophie Lapix sur le plateau de Dimanche +, diffusée sur Canal+, la personnalité d’extrême gauche est revenue sur l’affaire de l’assassinat politique du militant d’Al Watad, Chokri Belaïd.

Olivier Besancenot a exprimé son soutien à la campagne Qui a tué Chokri Belaïd et a indiqué, à ce propos, « qu’en tant qu’internationaliste il se devait de saluer ses camarades du Front Populaire en Tunisie".

« La Révolution Tunisienne lutte contre les intérêts français, américains et contre le gouvernement d’Ennahdha, les fanatiques et les intégristes » a souligné Besancenot avant d’ajouter que « Bassma Belaïd ne demande que rendre justice au défunt ».


N. J.
olivier-01042013-1.jpg