Publié le 12-03-2013

L’Algérie ne se prononce, toujours, pas sur l’affaire de la livraison de l’assassin de Belaïd

Selon une information relayée par des médias tunisiens, les autorités algériennes auraient arrêté et livré le meurtrier de feu Chokri Belaïd aux autorités tunisiennes.



L’Algérie ne se prononce, toujours, pas sur l’affaire de la livraison de l’assassin de Belaïd

Le ministre de l’Intérieur algérien, Daho Weld Kabliya, a indiqué, lors d’une interview accordée à la chaîne d’information Al Arabiya, qu’il y a coordination entre les autorités algériennes et tunisiennes au niveau des frontières sans qu’il n’ait, pour autant, une politique commune et n’a ni confirmé ni infirmé l’arrestation de l’assassin de Belaïd et sa livraison à la Tunisie.


Source: N. J.
daho-12032013-1.jpg