Publié le 22-02-2021

La guerre est déclarée entre Johnny Depp et Elon Musk

Résolu à prouver qu’il n’a pas violenté Amber Heard, l’acteur assigne le patron de Tesla en justice et le somme de dévoiler ses conversations privées.



La guerre est déclarée entre Johnny Depp et Elon Musk

Il ne fait pas bon attaquer le Pirate des Caraïbes… Johnny Depp est prêt à tout pour rétablir son honneur, quitte à convoquer l'un des plus grands patrons devant la justice.

Selon le média américain Deadline, l'acteur assigne Elon Musk dans le cadre de son procès en appel contre le Sun, qui avait accusé Depp d'être un « cogneur de femmes ». Une étiquette accolée après son divorce houleux avec Amber Heard, dans un feuilleton médiatique largement couvert par la presse ces dernières années.

Depp avait attaqué le journal britannique, mais perdu son procès, avant de saisir la cour d'appel. Un nouveau combat qu'il compte bien remporter, d'une part pour clouer le bec à Amber Heard et surtout rétablir sa réputation largement entachée – il a été récemment exclu de la suite de la franchise Les Animaux fantastiques.

Deadline rapporte que les avocats de l'acteur ont déposé pas moins de 24 demandes contre le dirigeant de Tesla, qui a entretenu une liaison avec Heard, en exigeant qu'il fournisse « toutes ses communications avec Mme Heard concernant M. Depp », notamment celles qui ont pour objet « toute allégation de maltraitance physique ou de violence domestique commise par M. Depp ou Mme Heard ».

La star d'Edward aux mains d'argent entend ainsi montrer qu'Amber Heard le trompait avec Elon Musk, qu'il surnomme le « Mollusk », alors qu'ils étaient encore en couple. Il souhaite aussi s'appuyer sur ces conversations pour montrer que les accusations de violence à son encontre ne tiennent pas et entend faire toute la lumière sur le caractère de son ex-épouse.

Dans cette affaire, Elon Musk a toujours affirmé qu'il avait fréquenté Amber après sa demande de divorce, avant d'appeler tout le monde au calme… « Concernant ce procès, je recommanderais à toutes les personnes impliquées d'enterrer la hache de guerre et de tourner la page, avait jugé le milliardaire.

La vie est trop courte… » Apprenant que Depp avait menacé de « couper son pénis », dans des messages évoqués lors du procès contre le Sun, le patron de Space X avait ironisé auprès du New York Times : « Si Johnny veut un combat en cage, faites-le moi savoir. »

Cette contre-attaque de Johnny Depp survient alors qu'Amber Heard a également lancé le mois dernier des citations à comparaître au studio Disney, en demandant la transmission de toute information sur « les incidents de violence ou d'abus de la part de M. Depp » pendant le tournage de Pirates des Caraïbes, ainsi que des détails sur « les incidents de consommation de drogue ou d'alcool, et les retards causés par M. Depp ».

Outre l'examen de cette demande d'appel contre le Sun, qui devrait de tenir au printemps prochain, les anciens époux vont se retrouver devant les tribunaux américains pour des procès en diffamation qu'ils ont déclenchés chacun de leur côté, Depp réclamant 50 millions à Amber et celle-ci répliquant en demandant 100 millions… Entre eux, une guerre totale.


Le Point