Publié le 22-02-2021

Hafedh Zouari : Taboubi devrait remplacer Mechichi à la présidence du gouvernement

Le député Hafez Zouari, l'invité de Poltica, a confirmé aujourd'hui, lundi 22 février 2021, que l'Union Générale tunisienne du travail, qui était un symbole de sacrifice et de lutte, ne l'est plus aujourd'hui, ajoutant que son père a été un syndicaliste depuis les années cinquante.



Hafedh Zouari : Taboubi devrait remplacer Mechichi à la présidence du gouvernement

Et il a ajouté que le syndicat ne se sacrifie plus aujourd'hui précisant qu'il n'est pas contre le syndicat.

Il par ailleurs ajouté que ce qu’il voulait ce sont les solutions adéquates car la demande a augmenté alors que la production s’est arrêtée, ce qui a conduit à la faillite de l’État et des entreprises publiques.

Zouari a appelé le secrétaire général du syndicat à la nécessité du sacrifice parce que c'est la base du succès, appelant à la nécessité de tenir les corrompus pour responsables, en disant: «Tout le monde est plongé dans la corruption».

Le député Hafez Zouari, a déclaré aujourd'hui, lundi 22 février 2021, qu'il était contre les pressions que l'Union exerce aujourd'hui sur un certain nombre d'institutions publiques, considérant que l'Union a outrepassé ses pouvoirs.

Zouari a ajouté que la fédération était présente afin de défendre les travailleurs et ceux sous sa bannière, mais aujourd'hui elle est devenue le porte-parole officiel de la présidence de la république et interfère pour choisir qui devrait diriger le pays et les institutions.

Zouari a poursuivi: «Si le syndicat a des solutions aujourd'hui, pourquoi Taboubi ne se propose pas pour remplacer Mechichi à la présidence du gouvernement, et les présidents des syndicats se présenteront pour diriger les grandes entreprises publiques afin de les sauver de la faillite? »