Publié le 13-01-2021

Adnène Hajji : Pourquoi garder le directeur de la CPG alors que la compagnie sombre ?

Le député Adnène Hajji a déclaré que l'actuel directeur général de la Compagnie des phosphates de Gafsa faisait désormais partie du problème lié à la grève des travailleurs de l'entreprise et à leur sit-in au ministère de l'Industrie.



Adnène Hajji : Pourquoi garder le directeur de la CPG alors que la compagnie sombre ?

Hajji sur Jawhara a révélé que l’actuel directeur général de la Compagnie des phosphates de Gafsa a soumis une nouvelle demande pour reporter d’un an son départ à la retraite et a obtenu l’approbation de l’actuelle ministre, Salwa Sghaier.

Hajji a ajouté que l'ancien ministre, Mongi Marzouk, avait rejeté cette demande, indiquant les nombreux avantages financiers dont bénéficie le directeur général.

Il a ajouté que la ministre a renvoyé la demande de prolongation au chef de gouvernement, qui a le pouvoir de décider, selon lui.

 Il a ajouté qu'il avait précédemment averti la présidence du gouvernement de cette prolongation de quelqu'un qui n'avait pas réussi à trouver des solutions pour l'entreprise et à la sortir de la crise, a-t-il déclaré.