Publié le 05-01-2021

Un médecin grec placé en réanimation après s’être fait inoculer le vaccin Pfizer

Le directeur adjoint d’un hôpital grec a été placé en soins intensifs avec des symptômes d’une infection des voies respiratoires peu après avoir été vacciné contre le Covid-19, rapporte la chaîne de télévision Skai. Le ministère grec de la Santé a déclaré ne voir aucun lien entre la vaccination et l’infection.



Un médecin grec placé en réanimation après s’être fait inoculer le vaccin Pfizer

Le chef adjoint de l’hôpital Triasios, dans la banlieue d’Athènes, a été intubé le 1er janvier, peu après avoir été vacciné, relate un reportage de la chaîne de télévision grecque Skai. Âgé de 54 ans et ne présentant aucune maladie préexistante, il a développé des symptômes d’une infection des voies respiratoires inférieures trois jours après sa vaccination.

Selon la chaîne, son état s’est aggravé la veille du Nouvel An, au point que son intubation a été jugée nécessaire dès le lendemain. D’après le ministère de la Santé, il n’y a pas de corrélation entre la vaccination et l’infection puisque ses antécédents d’allergies ont été examinés selon les procédures prescrites. En effet, dans les premiers jours, un cas de réaction allergique au vaccin avait été signalé.

Cas similaire au Mexique

Une médecin mexicaine de 32 ans qui avait reçu le vaccin Pfizer a également été hospitalisée en soins intensifs à la suite de difficultés respiratoires et de convulsions, selon le ministère de la Santé du pays. Son cas est toujours à l’étude, mais une encéphalomyélite, une inflammation dans le cerveau, a été constatée. Elle avait déjà eu des réactions allergiques à certains médicaments, a précisé un message du ministère.

Sputnik