Publié le 04-12-2020

Les coordinations nous ramènent à l’âge de la pierre

Slim Tissaoui, conseiller auprès du chef du gouvernement chargé des affaires sociales, a annoncé ce matin deux mesures majeures qu’adoptera le gouvernement : les conditions des négociations et les engagements oubliées du gouvernement.



Les coordinations nous ramènent à l’âge de la pierre

Tissaoui a dévoilé qu’avec la multiplication des coordinations, le gouvernement n’acceptera pas de discuter avec elles car le gouvernement ne peut pas se permettre de provoquer la discorde dans la société tunisienne en déclarant « on ne va pas discuter avec ces coordinations dont l’apparition a rétrogradé le pays, on nous ramène à l'age de la pierre ».

Il a ajouté qu’il y a des structures avec des institutions représentatives dans le pays qui seront les parties avec lesquelles le gouvernement discutera dorénavant.

Par ailleurs, le conseiller a expliqué que si les mesures et décisions prises par le gouvernement ne sont pas appliquées ou concrétisées, le responsable en faute ou défaillant devra quitter son poste.